Atos développe une alternative européenne de calcul intensif basée sur la technologie ARM

Usine Nouvelle
Tuesday, June 20, 2017

Dans le cadre du projet européen Mont-Blanc, le groupe français du numérique Atos développe un supercalculateur motorisé par des processeurs à architecture ARM, une technologie européenne au cœur de presque tous les mobiles. Objectifs : améliorer l’efficacité énergétique du calcul et proposer une alternative européenne aux technologies américaines.